Quels sont les types de matériaux acoustiques ? Et quelles sont les propriétés et performances de ces matériaux acoustiques ?

 

Selon le type de problème auquel on est confronté, qu'il s'agisse d'un problème de réverbération (qui a trait au domaine de la correction acoustique), ou d'isolation acoustique (isolation aux bruits aériens, et isolation aux bruits solidiens), les matériaux à employer ont une grande importance (par exemple, la pose d'une mousse absorbante acoustique dans un local où est émis un bruit de niveau important a peu d'influence sur l'isolation acoustique, et donc sur le niveau de bruit résiduel dans les locaux à protéger).

D'autre part, la mise en oeuvre de ces matériaux a une importance (au moins) aussi importante que les matériaux acoustiques. Nous sommes fréquemment confontés à constater des cas dans lesquels le matériau a été placé de manière incorrecte (présence de ponts acoustiques, manque d'étanchéité, défauts d'hermétisation, etc...).

On distingue plusieurs types de matériaux et systèmes :

- les matériaux absorbants acoustiques : comme dit dans la partie correction acoustique, ces matériaux permettent de contrôler la réverbération à l'intérieur d'un local. Selon les bandes de fréquences à traiter, on pourra utiliser les panneaux absorbants acoustiques fintion textile ou panneaux de mousse à reliefs, les slat-panels pour les médiums ou encore les Bass Traps pour le contrôle des basses fréquences.

- les matériaux diffusants, ou aux propriétés acoustiques variables selon la fréquence, permettent de renforcer l'énergie acoustique émise, ou la diffuser (pour éviter les réflexions et divers échos).

- les matériaux isolants acoustiques : ces matériaux sont destinés à la réduction de la transmission des bruits aériens, et leur masse importante (ex: béton, brique, triple couche de plaques de plâtre) leur permet de ne pas transmettre l'énergie acoustique, mais de la réfléchir. 

- les matériaux résilients sont destinés à la réduction de la transmission des bruits de chocs. On en trouve (par ex.) sous les chapes flottantes, dans les systèmes de suspentes anti-vibratiles, ...

Selon la performance désirée, on devra adapter ces matériaux, et prendre un soin tout particulier lors de la mise en oeuvre (élimination des ponts acoustiques, rebouchage des perforations favorisant les transmission parasites, étanchéité parfaite des parois, etc...).