Correction acoustique

2 minutes de lecture

La correction acoustique d’un local consiste à contrôler la propagation sonore à l’intérieur de celui-ci, en modifiant les propriétés acoustiques de ses surfaces, pour l’adapter à l’utilisation souhaitée.

La correction acoustique, condition d’une ambiance sonore maîtrisée.

Elle a pour objectif d’assurer la qualité acoustique interne d’un local, qui peut être :

– un lieu où l’écoute doit être favorisée, c’est-à-dire où le niveau sonore en provenance de la source doit être renforcé (salle de spectacle, salle d’enseignement).

– un lieu où le niveau sonore doit être diminué (local industriel, atelier, bureau, préau d’école, circulation commune, …)

– un lieu acoustique spécifique, où le niveau sonore doit être diminué, et l’écoute à faible distance favorisée (salle de sport, piscine, restaurant)

L’obtention d’une bonne correction acoustique dépend :

– du volume et de la forme du local.

– de l’absorption acoustique de ses parois, déterminée par les matériaux qui les recouvrent.

Nos oreilles sont très sollicitées ! La correction acoustique d’un local permet de créer un environnement sonore confortable et de rendre ce local agréable. La concentration s’en trouve renforcée. Cela contribue également à diminuer la fatigue, le stress ou encore les troubles auditifs.

Propagation du son et réverbération

Dans un local, un son parvient à l’auditeur :

– tout d’abord directement

– puis après avoir été réfléchi une ou plusieurs fois sur les parois.

Si le son parvenant à l’auditeur après réflexion est distinct du son lui parvenant directement, il y a écho.

Si le son parvenant à l’auditeur après réflexion n’est pas distinct du son lui parvenant directement, il y a réverbération.

Le temps de réverbération Tr d’un local est le temps (en s) que met le son pour que son intensité diminue de 60 dB après interruption de la source sonore.

Réflexions et absorption

La qualité acoustique d’un local dépend, pour une partie, de son temps de réverbération. Il faut donc, selon la qualité désirée, augmenter ou diminuer la partie absorbée de l’énergie, en jouant sur les surfaces absorbantes.

Plus il y a d’absorbants dans une salle, plus le temps de réverbération est court, donc :

– plus le message émis est clair (intelligible) car non perturbé par les réflexions.

– plus le message émis est faiblement entendu, car moins nourri par les réflexions.

Matériaux absorbants

Analogie : le rebond d’un ballon contre un mur est plus faible si l’on a placé préalablement un rideau devant ce mur. De la même manière, les matériaux absorbants réduisent l’énergie acoustique réfléchie.

On peut distinguer trois grands types de matériaux absorbants :

  • les matériaux poreux et fibreux
  • les résonateurs
  • les membranes
Un projet ? Une question ?
Contactez-nous !

Parlez nous de votre projet ou venez juste nous dire bonjour. Que vous ayez une grande idée ou un besoin d’inspiration pour votre projet, nous sommes là. De la conception à la réalisation, laissez nous vous inspirer !

Contactez-nous