Glossaire.

Absorption acoustique

 

C'est la propriété d'un matériel à convertir l'énergie sonore en chaleur, réduisant ainsi l'énergie sonore réfléchie.


 

Aire d’absorption équivalente A

L’aire équivalente d’absorption A, exprimée en m², caractérise le pouvoir absorbant d’un matériau, et plus généralement d'un local. Plus A est grande, plus le local est « sourd », ou le matériau absorbant.

 

Bandes de fréquence

Le spectre audible (oreille humaine) s'étend de +/- 20 Hz à 20000 Hz.

Dans cette gamme de fréquences, les valeurs acoustiques (coefficient d'absorption, temps de réverbération, isolement, .....) sont données pour la fréquence centrale de chaque bande de fréquence.La fréquence centrale de chacune des bandes est la valeur que l'on retiendra.

Elles sont de largeur égale (à l'échelle logarithmique) :

bandes d'octaves (chaque valeur est le double de la précédente) 31.5, 63, 125, 250, 500,1k (1000), 2k, 4k et 8kHz. 

bandes de tiers d'octave : 13, 20, 25, 31.5, 40, 50, 63, 80, 100, 125, 160, 200, 250, 320, 400, 500, 640, 800, 1000, 1250, 1600, 2k, 2.5k, 3.2k, 4k, 5k, 6.4k, 8k, 10k, 12.5k, 16kHz

Ces valeurs sont utilisées dans la mesure scientifique et sont normalisées.

Dans le bâtiment, les bandes 125, 250, 500, 1k, 2k et 4 kHZ sont utilisées.

 

Bruit blanc


Bruit rose

Un bruit rose est un bruit normalisé qui possède la même énergie dans les bandes d'octaves 125, 250, 500, 1000, 2000 et 4000 Hz.

De par leur définition, les bandes d'octave n'ont pas la même largeur (échelle logarithmique).

Il y a beaucoup plus de fréquences représentées dans les bandes d'octave aiguës que dans les graves. Ainsi pour obtenir la même énergie dans chaque bande, le bruit dans les bandes de fréquences basses doit avoir plus d'énergie. C'est pourquoi le bruit rose est plus riche en basses fréquences que le bruit blanc.

Le bruit rose est utilisé dans de nombreuses mesures acoustiques.

 

Coefficient d’absorption Alpha Sabine (αS)

Cette grandeur, exprimée de 0 à 1, quantifie le "pouvoir d'absorption acoustique" d'un matériau.

Elle s'exprime généralement par bandes d'octave, et on en donne également la valeur moyennée.

On dit qu'un matériau dont le αS est proche de 0 réfléchit les sons, alors que celui dont le αS est proche de 1 les absorbe.

Par exemple, le marbre ou la vitre ont un αS proche de 0, alors qu'un panneau de laine de roche de 50 mm, surfacée, placée à 15cm d'une paroi, a un αS supérieur à 0,9 (à partir de 250 Hz).



Le décibel

Le décibel est une échelle de mesure logarithmique en acoustique, c’est un terme sans dimension. Il est noté dB. Le décibel étant une échelle logarithmique, il est à remarquer que :

80 dB + 80 dB = 83 dB et 80 dB + 90 dB = 90 dB.


Le décibel A : dB(A)

La lettre A signifie que le décibel est pondéré pour tenir compte de la différence de sensibilité de l’oreille à chaque fréquence. Elle atténue les basses fréquences.


Indice d’affaiblissement acoustique Rw (C ;Ctr)

L’indice donne la performance d'une paroi séparative testée entre deux locaux. C’est une caractéristique propre à la paroi.

La prise en compte de l’affaiblissement aux bruits intérieurs se fait en calculant l’indice Rw + C, et l’affaiblissement aux bruits extérieurs, en calculant l’indice Rw + Ctr.

 

Indice d’exposition quotidienne : LEX,d

Le niveau d’exposition quotidienne LEX,8h représente le niveau de bruit équivalent perçu durant une journée. LEX,8h s’exprime en dB(A).

LEX,8h= L*Aeq,T+ 10*log(TE/To) où :
· LEX,8h : Niveau d’exposition quotidienne exprimée en dB(A)
· L*Aeq,T : estimateur du niveau acoustique continu équivalent durant TE, incertitude de mesure incluse en dB(A)
· TE : durée effective de la journée de travail
· TO : durée de référence égale à 8 heures.


 

 

 

Indice énergétique, niveau de bruit équivalent : Leq

En considérant un bruit variable perçu pendant une durée T, le Leq représente le niveau de bruit constant qui aurait été produit avec la même énergie que le bruit réellement perçu pendant cette durée. Le Leq prend donc en compte la notion de durée. Il s’exprime en dB.


Indice statistique L1 L10 L50 L90

Lorsque le bruit n’est pas stable, il peut être caractérisé par :

· L1 : niveau dépassé pendant 1% du temps (bruit maximal). 
· L10 : niveau dépassé pendant 10% du temps (bruit crête). 
· L50 : niveau dépassé pendant 50% du temps. 
· L90 : niveau dépassé pendant 90% du temps. 


Isolement acoustique normalisé Dn ou DnT :

C’est l’isolement brut correspondant à une valeur de référence de la durée de réverbération du local de réception qui simule les conditions ultérieures d’utilisation. Cette grandeur s’exprime en dB par bande d’octave.


Isolement acoustique standardisé pondéré DnT,A et DnT,A,tr

S’exprime en dB, il permet de caractériser par une seule valeur l’isolement acoustique en réponse à un bruit de spectre donné. Il est mesuré in situ entre deux locaux (DnT,A) ou entre l’extérieur du bâtiment et un local (DnT,A,tr). Il dépend de l’indice d’affaiblissement acoustique Rw + C de la paroi séparative, des transmissions latérales, de la surface de la paroi séparative, du volume du local réception et de la durée de réverbération du local.


Isolement brut Db

On définit l’isolement acoustique brut par la formule : Db = L1-L2, Où : 

· L1 : niveau de pression acoustique à l’émission 

· L2 : niveau de pression acoustique à la réception


Niveau de pression instantané Lp

Lp est le niveau de pression acoustique instantané. Lp s’exprime en dB. 

Lp = 20 log(P/P0) où :

· P0 = 2.10-5 Pascal (pression minimale perceptible par l’oreille humaine) 

· P = pression acoustique sur le microphone


Puissance acoustique Lw

Une source sonore rayonne de l’énergie acoustique, c’est sa puissance acoustique. Cette source génère un champ de pression acoustique fonction de sa puissance et des caractéristiques de réverbération de l’environnement dans lequel elle se trouve. 

Lw = 10 Log (W/W0) où : 

W0 = 1 pico Watt et W = puissance rayonnée


Temps de réverbération

Le temps de réverbération Tr (ou RT60) d’un local est le temps mis par le niveau sonore, émis dans cette salle, a décroïtre de 60dB lorsque l'on arrête brusquement la source sonore. Il est fonction des surfaces d’absorption du local et de son volume. Il peut varier en fonction des fréquences. La sensation de confort acoustique d’un local est directement liée à ses temps de réverbération par bandes de fréquences. 

Le Tr s’exprime en seconde. 

Vous trouverez ici, les temps de réverbération typiques par utilisation du local.